Non classé

Table ronde #9 : identités féminines et assignations culturelles (2021)

Le Collectif Fusion vous invite à un table ronde : Identités féminines et assignations culturelles JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021 Lieu d’accueil : CINEMA JACQUES-BREL 1 place de l’Hôtel de Ville – 95140 Garges-lès-Gonesse (06.12.05.95.82) Invitées : Maboula Soumahoro est spécialiste en études afro-américaines et de la diaspora noire/africaine. Maîtresse de conférences à l’université de Tours. Elle est l’autrice de Le Triangle et l’Hexagone, réflexions sur une identité … Lire la suite

Non classé

Vous avez dis radicalisé ? Table Ronde (N°31, 2021)

Dès le début de soirée du mardi 26 novembre 2019, dans la salle de spectacle de laMJB, en partenariat avec la Direction des Affaires Culturelles de la commune deVilliers-le-Bel, nous avons invité les habitants à une table ronde centrée sur uneexploration des conditions menant à l’expression d’une violence radicale. Le projet aété soutenu par l’Etat … Lire la suite

Non classé

La pratique du pochoir – Collèges de Sarcelles (2020-2022)

Par l’élaboration d’animations, d’expositions, de spectacles, de médiations culturelles, de publications, nous tentons d’analyser les stéréotypes qui nourrissent le rejet de l’Autre et d’en proposer des présentations accessibles à tous.      Notre démarche est basée sur l’expérimentation, sur le ludique, sur la transversalité et sur l’effort librement consenti. Nous partons des savoirs, des lacunes, … Lire la suite

Non classé

ESPECE DE RACE ! (N°24 – 2017, réédition)

Edito Interrogeant les théories et les mots du racisme et de la xénophobie, nous avons construit cette exposition il y a 13 ans autour des documents prêtés principalement par des habitants du Val d’Oise. Le soutien de la DILCRAH nous permet d’en proposer une présentation renouvelée accompagnée de son catalogue précédemment épuisé. Témoignage de l’environnements … Lire la suite

Non classé

BANLIEUE CARAÏBES (N°15 – 2010, épuisé)

EDITO : BANLIEUES CARAÏBES Comme dans les banlieues populaires métropolitaines, le peuplement des Antilles s’est constitué dans un déplacement massif de populations diverses qui ont dû inventer les modalités de leur cohabitation après l’abolition définitive (1848). Sans occulter l’inhumanité de la déportation et de l’exploitation esclavagiste, c’est principalement sur les migrations du dernier siècle de … Lire la suite