Non classé

Ils venaient de loin! (2016)

Capture d’écran 2016-06-08 à 17.05.18

ILS VENAIENT DE LOIN !

En s’inscrivant dans les démarches commémoratives du centenaire de la Grande Guerre, la municipalité de Sarcelles a souhaité une mise en valeur de la participation des Colonies à ce premier conflit mondial. Elle a créé les conditions matérielles et mandaté le Collectif Fusion pour développer une action éducative devant rencontrer un nombre significatif d’enfants de CM2. Le titre de l’action doit être entendu comme une paraphrase des paroles du chant : « C’est nous les Africains »… qui venions de loin ! Ce chant a été composé sur une marche de la Division marocaine datant de 1915 : « C’est nous les Marocains… ». Les paroles sont devenues « C’est nous les Africains… » au début de la Seconde Guerre mondiale.

La proposition du Collectif s’est orientée vers une pratique d’Art Plastique centrée sur les uniformes des unités coloniales de l’armée française en 1914, alors qu’ils sont encore marqués par l’environnement esthétique des territoires d’origine et avant que le bleu
« horizon » et le kaki ne viennent uniformiser la fantaisie toute dix-neuvième siècle des champs de bataille. La mise en visibilité de ces uniformes, caractérisés par leurs couleurs vives et les emprunts faits aux traditions vestimentaires locales, est réalisée grandeur nature sur papier à partir de pochoirs produits dans les ateliers du Collectif. Les uniformes des Tirailleurs Sénégalais et Annamites, des Spahis marocains et « Turcos » algériens sont ainsi passés en revue. Trait commun à tous les soldats ayant combattu sur le sol métropolitain, un grand pochoir des brodequins, dont l’État confia la fabrication à l’entreprise de monsieur Godillot, a été retenu comme symbole commun. Depuis le 9 septembre 2015, vingt classes de la ville reçoivent pour trois séances d’une heure trente, les animateurs du projet qui s’attachent, l’un à leur présenter le contexte historique de la colonisation, trois autres à les guider dans la mise en couleur à la bombe-aérosol de ces soldats… et de leurs godillots. Chaque classe est divisée en trois groupes de travail afin que tous les enfants puissent être impliqués dans la réalisation de ces « Grands soldats » et enfin, une photographe documente l’action en cours de développement.

La production collective des 500 enfants sera visible dans la ville, sur le parcours du défilé de commémoration du 11 novembre 2015 (cimetière, monument aux Morts) ainsi que dans la salle ou sera donné le vin d’honneur (Espace André Malraux), ceci avant de retourner décorer les murs des établissements participants. Nos expositions Les Colonies dans la Grande Guerre (2008) et Les Sentiers de la Mémoire (labellisée par l’ONAC, 2014), construites à partir des archives familiales locales complémentées par les archives publiques, seront présentées du 16 au 25 novembre, salle d’exposition 8 place de la Libération (Sarcelles-village). Les mises en couleur des enfants illustreront un livre présentant l’implication des troupes coloniales dans ce conflit mise en écho avec l’engagement des mobilisés sarcellois. L’ouvrage sera offert en avril 2016 à chaque enfant ayant participé à cette action éducative et citoyenne.

Atelier Godillots à l’école Jules Ferry, à Sarcelles.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s