Le Collectif

photogroup

Le Collectif FUSION est tout à la fois un collectif d’artistes développant des parcours de création partagés avec des habitants de la banlieue nord de Paris et une association d’éducation populaire interrogeant les mémoires plurielles, avec une sensibilité particulière à la diversité, au métissage culturel et aux combats pour l’égalité.

Depuis plus de 20 ans, les projets naissent de l’observation de terrain et trouvent dans l’engagement des participants, dans les collectes de paroles, d’images (photos, vidéos) un creuset qui produit des formes diverses (spectacles, expositions, publications, vidéos). La prise en compte des savoirs et des imaginaires, individuels et collectifs, induit l’ambition d’une modification des comportements, d’une transformation des mentalités et de la société.

La prise en compte de la parole et de la sensibilité de la jeunesse est à l’origine des aventures artistiques menées par le collectif. Elle reste au cœur de ses préoccupations dans la réflexion et la mise en place des actions éducatives avec la complicité des enseignants et des responsables d’établissements.

En quelques dates

1991 : Création de l’association Fusion sonore par Sacha Azdejkovic, qui se renommera Fusion en 1997.

1993-1995 : Création de l’Opéra Rap Oh Rage ! Mis en scène par Martine De Koninck, présenté au festival des Francofolies (La Rochelle) et au Divan du Monde (Paris).

1998 : lancement des « actions mémorielles » : expositions Alliances ou encore Bébés Babel, présentée au Musée de l’Homme dans le cadre de l’exposition Naissances – Gestes, objets et rituels, du 9 novembre 2005 au 4 septembre 2006.

1998-2000 : Création d’un spectacle vivant Revue Nègre Déchaînée dans le cadre de la commémoration du 150 ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage.

2000 : premier numéro de la revue semestrielle Sakamo, centrée sur les archives familiales et locales, dont chaque numéro thématique rend en partie compte des actions de l’association (expositions, actions éducatives, etc.).

2000-2005 : Triptyque Territoires : interrogation autour des identités multiples à travers trois formes spectaculaires.

2003 : l’association rejoint le dispositif « Théâtre au collège » et intervient de façon privilégiée au sein du Collège Martin-Luther-King de Villiers-le-Bel.

2003 : l’association prend le nom de Collectif Fusion.

2007 : l’association est agréée Association de jeunesse et d’éducation populaire.

2011 : l’association implique les étudiants de l’Université de New-York à Paris dans les projets théâtre menés avec les collégiens de Martin-Luther-King autour de l’oeuvre de la romancière américaine Toni Morrison (Prix Nobel de Littérature 1993).

2014 : l’action Les sentiers de la mémoire, qui s’inscrit dans la démarche commémorative de la première guerre mondiale, bénéficie du Label ONAC « Mission centenaire » (Office National des Anciens Combattants).